Je viens de faire le trail X Alpine de Verbier Saint Bernard (111KM / 8400 m de dénivelé), une course magnifique mais très technique...

Deux horaires de départ sont proposés, 1H ou 4H du matin, lors de l'inscription en Novembre, je choisi d'assurer avec les barrières horaires (qui sont identiques pour les 2 départs) et opte pour 1H...surtout que je n'ai pas étudié plus que ça le profil...
Après analyse, en Suisse ils ne font pas dans la dentelle avec des montées de 1000 m de dénivelé minimum... pour une histoire de synchronisation, l'organisation a opté de faire pareil pour les descentes...

Arrivée dans le SAS de départ, je suis avec mon pote Bastien, la pression monte, 3-2-1 c'est parti!!!!

 

Les premiers kilomètres ce passe bien, une descente technique dans les bois (enfin c'est ce que j'ai pensé au début, car au final c'est la descente la moins technique, mais ça je ne le sais pas encore...), une belle bosse de 1900m (le Catogne) puis redescende sur Champex (descente très technique et raide) et retrouver l'assistance. Nous nous faisons doubler dans la descente sur Champex par les premiers (qui sont parti à 4h), après 6h de course, les premier nous ont mis 3h... c'est officiel, nous n'avons pas la même machine! Arrivé à Champex (km 25 / 6h30 de course), petite pause avant de repartir.

Les difficultés s'enchainent est se ressemblent, une montée raide et technique avec 1000m de dénivelé, un gros coup de mou au milieu, Bastien pars devant (je ne le reverrai plus). Ravito du sommet (km 33 / 10h de coure), je suis cuit, c'est vraiment technique, abandon ici impossible car pas de route (si il y avait un bus, je serai surement monté dedans...), il faut aller à la Fouly... une descente technique de 1700m négatif... puis une montée de 400m (le ravitaillement et au milieu d'une bosse 1500m... pas fou ces Suisses). Arrivé la Fouly (km50 / 13h20 de course), j'apprends que la seconde parti est moins technique, je décide de continuer...

Les montées s'enchainent (+1300m / +1200m) mais ne se ressemble pas, c'est beaucoup plus roulant (mais toujours raide)... les descentes aussi s'enchainent (-1000m / -1500m), toujours des passages techniques, il y a des rivières à traverser (notamment une ou je fais une erreur, petite glissade, petite baignade... je suis mouillé jusqu'aux genoux, pas top pour les ampoules cette histoire). Le morale est revenu... la nuit aussi refait son apparitions, je ressors la frontale... Arrivé à une base vie (km 77 / 22h15), arrêt pendant 50min, petite sieste, je me change, et c'est reparti, il reste 30km / 2500m.

Prochain passage, cabane de mille, un moment qui semble infini, la barrière approche, la fatigue apparait, passage difficile, on voit la cabane au loin... on n’est pas sur la bonne montagne... putain ça va être long!!! il me faudra 1h30 de terrain vallonné pour y arriver... repos 10min et on redescend (arrêt 4 fois pour faire une sieste... je dors debout... il est 4h du matin). Arrivé dernier ravitaillement (104km / 29h30), petite sieste de 40min et c'est reparti, ça sent bon!!!!

Dernière montée (1200m), c'est un km verticale... vraiment des fous ces suisses... et ils nous font le même coup que la cabane, on ne gravit pas la bonne montagne, le ravitaillement est sur un autre versant...

Enfin la dernière descente, l'organisation à été sympa, elle ne fait que 800m et moins technique...

J'arrive à Verbier après 34h36 de course, je fini 222/237 et je fais parti des 48% des finishers (250 abandons)...

Un trail vraiment magnifique mais vraiment technique... Prochaine objectif, Mercantour fin aout...

 

Commentaires   

BERNARD alias Emile Pattes
0 #4 BERNARD alias Emile Pattes 20-07-2017 06:56
Un grand bravo Maxime pour ce nouvel exploit
j'aime ta décontraction face à des courses de ce type :
" Je n'ai pas étudié plus que ça le profil ..." :-) :lol:
Peut être la solution pour affronter des trails avec de tels dénivelés.
Citer
Cricri
0 #3 Cricri 14-07-2017 13:48
Mais t'es complètement dingue Maxime ;-) lorsque je lis ton récit je devine ton état d'esprit : il en faut du mental pour aller aussi loin ! Bravo et n'oublie pas de te poser :zzz avant de recommencer fin aout :-)
Citer
Hub
0 #2 Hub 13-07-2017 09:05
Bravo Maxime pour ce nouvel exploit dans les cimes,
les photos accompagnant ton beau récit nous imagent bien ces moments de folie et de dépassement de soi.
Citer
eole
0 #1 eole 13-07-2017 08:40
Il n'y a pas de doute...cela fait envie! 111km dont la moitié à + 15% et l'autre moitié à - 15%, les cuisses et les genoux doivent vraiment être au RDV...et le moral itou.
Bravo
Citer